Solder des frais de successions grâce à une vente en réméré.

Monsieur et Madame L. avaient 3 prêts, un pour leur maison et 2 pour leurs voitures.
Malheureusement, la mère de Madame est décédée. La succession, avec le frère de Madame, s’est mal déroulée et a entraînée des frais d’Avocat supplémentaires.
Au final, la situation s’aggravant, les clients ont dû contracter des prêts supplémentaires, soit six au total. Ils ont dû faire face aux charges de la vie courante avec un budget déséquilibré, une épargne inexistante et un découvert bancaire.

Le regroupement de crédit n’était pas envisageable car le couple était fiché FICP suite à des mensualités rejetée et FCC suite à un chèque impayé.

La solution de réméré pour le projet de Monsieur et Madame L. :<.h3>

  • Valeur du bien : 185 000 €
  • Achat par notre investisseur : 120 000 €
  • Indemnités d’occupation : 1 200 € mensuel pour des revenus de 3 800 € soit 31 % d’endettement contre 60 % avant intervention
  • Honoraires : 12 000 €
  • Frais de Notaire : 3 700 €
  • Remboursement dettes : 95 300 €
  • Retard d’impôt et découvert : 9 000 €
  • Sortie : 138 000 €

Le souhait de ces clients est de pouvoir racheter leur bien, soit par l’obtention d’un crédit dès leur défichage et apurement de leur situation, soit par la vente de la maison de la mère de Madame.