Portage immobilier, viager ou réméré : quelles différences ?

Portage immobilier et réméré : même solution ?

L’actualité récente a mis en lumière le « portage immobilier »

Sous ce vocable, se dissimule en réalité une procédure très ancienne et parfaitement validée par le Code Civil français sous les articles 1659 et suivants : le Réméré.

Egalement désigné comme une « Vente avec faculté de rachat », le Réméré permet à chacun de vendre le bien immobilier dont il est propriétaire, d’en garder la jouissance et de le racheter ensuite, dans un cadre juridique parfaitement encadré et sécurisé.

Les particuliers ou les professionnels qui font appel à cette solution accessible disposent grâce à elle de la trésorerie dont ils ont besoin, afin par exemple de rembourser les dettes qui les mettent parfois en difficulté.

Réméré ou viager : quelle solution choisir

Le réméré et le viager sont deux produits encadrés juridiquement qui répondent chacun à un besoin diffèrent.
Le réméré a pour but d’obtenir des liquidités rapidement tout en bénéficiant d’une faculté de rachat exclusive et irrévocable du bien et donc de pouvoir redevenir pleinement propriétaire de son bien.
Il peut être mis en place quelque soit l’âge du vendeur.

Le viager permet de dégager des liquidités en restant occupant de son bien jusqu’au décès, sans faculté de rachat.
Les liquidités dégagées sont calculées en fonction de l’âge contrairement au réméré où elles correspondent environ à 50% de la valeur du bien peu importe l’âge.

 

Vente en réméré ImmoSafe : Accueil